Blogue

La nouvelle technologie ou l’art de créer le malaise!

cadeauxLe cellulaire n’est plus un téléphone dans sa fonction première, mais un ordinateur à portée de main, pour ne pas dire toujours dans les mains, outil de communication fantastique, efficace et rapide. Or, sa rapidité et sa facilité créent parfois des malaises, voir nuisent à votre image professionnelle ou affectent négativement toute l’entreprise.

Dans mes rencontres avec les gens d’affaires, ce commentaire me revient souvent :
« je n’aime pas que mes clients m’envoient des textos, est-ce correct? » Je réponds ceci : « Ma première intervention avec une cliente ou un client est de déterminer de quelle façon nous communiquerons ensemble ».

Si le texto ne fait partie de vos choix, il faut le préciser à votre interlocuteur. Beaucoup de malaises se produisent parce que nous n’avons pas osé établir nos préférences d’abord.

Nous croyons à tort que nous avons tous la même ligne de pensée ou que nous sommes naturellement adeptes du gros bon sens.

Voici mon petit code étiquette techno :

  1. Commencez par une bonne communication

    En début de relations d’affaires, vous discutez des attentes de part et d’autre, incluant des façons de communiquer et de leur fréquence. Si l’on se met d’accord pour l’envoi de textos, pensez que plusieurs envois consécutifs sont un irritant et peuvent donner l’image d’une mauvaise organisation.

  2. Présentez-vous

    Un premier envoi de texto demande de se présenter afin de situer la personne qui le reçoit.

  3. Respectez la vie privée

    En affaires, je ne téléphone pas à mes clients après les heures de fermeture du bureau. Concernant les textos, c’est le même principe d’étiquette qui prévaut, à moins que nous ayons demandé, auparavant, la permission de le faire plus tard.

  4. Soyez bref ou utilisez une autre possibilité

    Le texto est court : une ou deux phrases. La majorité des écrans sont petits. C’est très désagréable de faire défiler un texte trop long. Plutôt, choisissez l’appel téléphonique. Sinon, le courriel sera préférable si le texte exige plusieurs lignes.

  5. Oups!

    Que de malaises! Le texte est envoyé, mal rédigé, plein de fautes d’orthographe, difficile à déchiffrer…et j’en passe! Vous aviez l’intention d’écrire « parfait » à votre collègue ou client; malheureusement, c’est « pas fait » qu’il va lire!!! Voici un bon conseil : désactivez l’option de correction automatique de votre téléphone. Cela vous évitera bien des maux de tête. Prenez le temps de vous relire. Si, par mégarde, une situation délicate survient, téléphonez pour présenter vos excuses.

Appliquez la règle d’or : « traitez les autres comme vous aimeriez être traité vous-même! »

Line Lavoie
Directrice

 


Recommandation cadeaux de Noël 2013

cadeauxVous cherchez l’effet WOW? Voici 18 suggestions inusitées!

J’ai la chance de rencontrer et d’utiliser les services de gens d’affaires de toutes catégories. C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vous partage mes recommandations cinq étoiles pour vos cadeaux de Noël… la petite idée qui peut faire du chemin.

  1. Vous prévoyez un voyage avec votre conjoint ou conjointe, les enfants? Une très bonne idée avec un effet surprise garanti est d’offrir des chèques cadeaux en communiquant avec Johanne Bouchard, agente de voyage chez Voyage Vasco Saguenay.
  2. Il vaut mieux prévenir que guérir : offrir la vaccination avant de partir en voyage, c’est un super cadeau! À nos parents, pourquoi pas le vaccin contre le zona, un cadeau sensé, recommandé par Nancy Lavoie, infirmière chez Intermed Groupe Santé.
  3. Offrir la mise en forme ou l’évaluation de votre condition physique avec Myriam Boucher, kinésiologue de Remix Santé.
  4. L’être aimé a-t-il un côté artistique? Quelques-uns de ses trésors auraient-ils besoin d’un nouvel encadrement pour leur mise en valeur? Quelle bonne idée de lui offrir un chèque cadeau et de les faire encadrer par des spécialistes? Je vous recommande Laurent Caron et Élisabeth Imbeau, propriétaires, Les Encadreurs Karbo.
  5. La détente est assurée pour refaire le plein d’énergie pour la nouvelle année en offrant un des nombreux forfaits de Hamman Thalassa. Sonia Gauthier saura vous recommander le bon traitement, et cela, dans un très bel emballage.
  6. Une séance de photo familiale, quelle bonne idée! Sonny Girard de BillyDragonePhoto offre une expérience géniale. Aussi, pourquoi pas refaire votre image pour vos publications professionnelles et demander d’être accompagnée par une styliste pour un succès assuré?
  7. Vous avez en tête beaucoup de projets de décoration, mais ne savez pas par où commencer, sans faire d’erreurs. Vous auriez intérêt à demander les conseils d’une pro, soit Christine Laberge de Design en trois dimensions.
  8. L’être aimé a tout… Vous êtes à la recherche d’un cadeau original : des cours d’anglais pourraient être très utiles, n’est-ce pas? Sara Pickering, professeure d’anglais de Pickering 360° Immersion, propose même des rencontres individuelles.
  9. Bien sûr, offrir un bijou sera gravé dans son cœur; mais une création originale faite à la main par une artiste jeune et dynamique, Valérie Arseneault, propriétaire de La Fabrik, sera inoubliable.
  10. Organiser une fête sans l’impression du déjà vu est tout un défi! La meilleure idée est d’offrir le forfait cadeau et laisser les artistes Les Fous du roi faire battre et retrouver votre cœur d’enfant avec l’effet WOW assuré. Luc Larouche, Guillaume Lavoie et Maxime Bergeron Dubé, créatifs et fous, feront toute la différence.
  11. Vive le shopping! Magasiner de nouveaux vêtements, quel plaisir pour les filles! Offrez aux femmes de votre vie un chèque cadeau des Boutiques Marie-Soleil et Boutique Marie-Josée.  Voilà une entreprise familiale dont les propriétaires, Sylvie et Émilie Gauthier, un duo mère-fille, sont visionnaires et avant-gardistes.
  12. Votre ado emménage dans un nouvel appartement. Comme il serait utile de payer les primes de sa première année d’assurance logement ou d’assurer sa voiture pour la première année! Assurance Martyne Corneau La Capitale, conseillera votre coeur de parent.
  13. Sur sa liste de cadeaux est inscrit : je veux un nouveau cellulaire en caractères gras. Bonne idée, mais quel modèle et quel forfait choisir? L’aide d’un expert est géniale. Je vous propose d’en discuter avec Marco Fortin de Telus.
  14. La Santé en tête, plus précisément la santé capillaire avec la Clinique capillaire France Perron, spécialiste en trichologie (étude des cheveux). Avoir une belle chevelure et la conserver sont des atouts importants pour favoriser l’estime de soi.
  15. La personne sur votre liste, dans la section a été sage, aime jouer aux dards ou au billard comme un pro. Il vous faut rencontrer Luc Gilbert de Condor Sports international ou magasiner en ligne.
  16. Tout un cadeau que celui de faire la différence dans la vie de quelqu’un! Pour cela, il importe de rencontrer Sylvie Vaillancourt, une travailleuse sociale qui offre la lumière, le réconfort et la psychothérapie.
  17. Et pourquoi pas un panier cadeau santé pour toute la famille? Préparés avec soin par Marco Dallaire, les produits Usana (en nutrition cellulaire) produisent des effets à long terme.

N’hésitez pas à me demander plus de détails, c’est avec plaisir que je le ferai!

Line Lavoie
Directrice

 


Quoi offrir? Là est toute la question, tout en restant original et faire plaisir!

noel2013Offrir : un verbe à conjuguer avec le plus grand discernement. Le temps des fêtes se prête à merveille à l’offrande de présents. Voici quelques idées originales de cadeaux pas trop chers et toujours appréciés.

QUOI OFFRIR À :

Quelqu’un qui aime cuisiner…
une bouteille de vinaigre balsamique, un livre de recettes, des épices exotiques, une très bonne bouteille d’huile d’olive ou encore un abonnement à la revue Coup de Pouce, Châtelaine ou Moi et Cie (les recettes y sont toujours succulentes).

Quelqu’un qui dévore les livres…
de jolis marque-pages, un abonnement à sa bibliothèque municipale, un certificat cadeau de son libraire préféré, un livre original, le dernier ouvrage de son auteur préféré.

Quelqu’un qui jardine…
un livre, un herbier, des plantes ou des boutures qui pourront se retrouver au jardin le printemps prochain, un abonnement à un magazine d’horticulture.

Un connaisseur en vin…
Un carnet qui sert à noter les bons vins, des livres de nos œnologues réputés, une jolie carafe à décanter, un thermomètre à vin, un tire-bouchon, des verres à dégustation.

Une personne malade…
Un livre, un CD, un DVD, des produits relaxants pour le bain.

Une personne qui voyage…
Un nécessaire à couture pour le voyage, un étui pour le passeport, une montre, un porte-monnaie, un réveille-matin de voyage, un certificat cadeau d’une boutique spécialisée en voyage. Vous pouvez également commander sur Internet.

À nos hôtes…
Des fleurs, du chocolat, du vin, différentes sortes de thés. Aux adolescents… Des places pour un concert rock, la cotisation annuelle à un club sportif, un abonnement à un magazine de leur choix, une sortie de magasinage avec eux, un téléphone cellulaire.

À ceux qui ont ‘tout’…
Des billets de saison au théâtre, des forfaits cinéma, des beaux livres illustrant les grands peintres, des certificats cadeaux dans un SPA, une fin de semaine dans un lieu de villégiature.

Offrez à vos invités un cadeau de table

Si vous recevez durant le temps des fêtes, offrez un petit cadeau joliment emballé que vous déposerez sur l’assiette ou la serviette de table de chacun de vos invités. L’ouverture de ce petit cadeau surprise au début du repas créera une ambiance dont on se souviendra et favorisera la communication entre vos convives.

Merci à Ginette Salvas
École international d’étiquette et de protocole

 


Journée excellence 2013

Journée excellence 2013

La gestion positive du changement
Le pouvoir qui peut faire toute la différence

Une fusion d’entreprises, un nouveau plan de mise en marché, un logiciel de travail changé, les nouveautés de la langue française, sont-ils autant d’éléments stimulants ou stressants? Ou encore, percevez-vous une situation nouvelle comme stressante parce que vous avez l’impression de perdre le contrôle et remettez en question votre savoir-faire?

Pour la Journée Excellence 2013, j’aurai comme partenaires des formatrices chevronnées pour vous aider à vivre de façon constructive les changements au travail, à mettre à jour vos connaissances en français, à comprendre et à bien gérer le stress.

Notre objectif : vous aider.

Dans ce but, je vous invite à prendre connaissance du programme de la journée et vous y inscrire.

Au plaisir,
Line Lavoie

Horaire

8 h Accueil

8 h 15 Mot de bienvenue, objectifs de la journée et attentes des participantes.

8 h 30
Le choix d’avancer ou de rester sur place!
Conférencière : Martine Caron

Même si nous croyons que nous n’avons pas le choix lorsque survient un changement, nous avons pourtant le pouvoir qui peut faire toute la différence :
celui d’une attitude positive face au changement.

Activité brise-glace : rallye du changement

Théorie sur le changement :
1. Quelles sont les résistances au changement?
2. Comment pouvons-nous faire face au changement sans ces peurs ?
3. Toutes ces réponses vous seront élucidées lors de cette superbe journée!

10 h Pause santé

10 h 15
Nouveautés de la langue française
Conférencière : Norma Morin

La langue française évolue elle aussi… Quels changements propose-t-elle?

1. Nouveaux outils de référence
2. Rectifications orthographiques
3. Adresse, signature, ponctuation, trait d’union, abréviations, etc.
4. Féminisation des titres et des textes.

11 h45 Dîner ( discussion sur les bonnes manières à table)

13 h 15
Activité « intelligence émotionnelle » reconnaître l’émotion.
Conférencière : Line Lavoie

Le stress est une réponse biologique, il importe de comprendre et de bien gérer cette énergie, pour qu’elle devienne positive, et dans la plupart des situations, la contrôler.
1. Savoir reconnaître lorsqu’on est tressé
2. Reconnaître mon CINÉ
3. Déconstruire ce stress
4. Avoir le temps versus prendre le temps
5. Respirer et avoir une visualisation positive.

15 h 20 Pause

15 h 45 à 16 h30
Conclusion : remise des attestations, tirages et surprises.
Visualisez le dépliant de la journée


Les barrières à la réussite

poignee_mainVoici les phrases qui ont fait partie de mon enfance : « Ne prends pas trop de place; ne fais pas trop de vagues; ne te mêle pas de la conversation des grandes personnes; ne sois pas effrontée; tiens-toi correctement, etc. ». Peut-être que le fait de les lire vous rappelle de mauvais souvenirs et vous fait sourire…

Chaque fois que je voulais aller vers les gens pour me présenter et leur serrer la main, où simplement pour jaser avec eux, j’avais cette hésitation, à savoir si je pouvais le faire sans déranger ou prendre trop de place. Le résultat à cette hésitation a été de susciter ces impressions : « Elle ne vient pas facilement vers les gens, elle est froide, pas facile d’approche. Par contre, quand on la connaît, elle est très sympathique ». Bien sûr, cela me faisait beaucoup de peine et me choquait.

Un jour, j’ai décidé que c’est moi qui irais vers les gens, j’ai arrêté d’attendre de voir dans leurs yeux le signal non verbal que je pouvais poser ce geste.

Alors, main devant, avec le plus beau sourire, le contact se fait facilement. J’ai arrêté d’avoir peur et, par magie, cela contribua à ma réussite, car je devais tisser des liens avec les autres.

Personne ne nous refuse de geste de courtoisie qui démontre notre savoir-faire et notre confiance.

Line Lavoie
Formatrice accréditée


2e règle : Considérez les autres avec délicatesse

Les 24 règles de bonne conduite au bureau1

Les cadres, les gestionnaires ou les professionnels donnent la main facilement. Les adjointes, quant à elles, se demandent si elles doivent le faire. Osez le faire! Vous êtes le bras droit de votre patron; montrez que vous avez de la classe et que vous connaissez les règles des bonnes manières. Saluez vos collègues à l’arrivée et au départ. Pourquoi? D’abord, parce que c’est chaleureux, puis parce que cela laisse une bonne impression aux visiteurs.

J’ai trop souvent vu des employés arriver le matin sans saluer la réceptionniste. Demandez-vous ceci : « Que pense le visiteur qui attend dans la salle d’attente de mon entreprise lorsqu’un employé agit ainsi? » Il importe de laisser une impression positive aux gens qui nous visitent. Puis, quelle belle façon de commencer ou de terminer la journée! Ne soyez pas gêné, allez vers les gens. Apprenez à les aimer, et on vous le rendra bien.

Le passable n’a plus sa place, on recherche les gens qui ont de la classe et de la personnalité, c’est votre carte de visite la plus précieuse.

Line Lavoie
Formatrice accréditée

 1Source : Le rôle de l’image de soi et du savoir-faire au bureau, Ginette Salvas, Les éditions Quebecor, 2007


Le respect

Dans mes formations, je demande aux personnes qui assistent de me partager ce qui est le plus important pour eux dans leur journée de travail, pour être heureux. Ce qui revient en majorité, c’est le respect.

le-respect-copie

Un climat de travail où tout et chacun a de la considération envers ses collègues, peu importe la hiérarchie serait un monde idéal. Tous, nous serions heureux de partir travailler le matin.

Le travail contribuerait, comme il se doit, à l’épanouissement individuel de chacun et on n’aurait surtout pas envie de changer d’emploi. Les bonnes manières ont cet effet domino  d’améliorer la qualité de vie dans le monde du travail, de contribuer à rehausser le moral des employés, de surcroit l’image de l’entreprise.

On veut travailler pour ces entreprises qui privilégient le climat de travail, ils conservent et attirent les meilleurs employés. La clientèle ressent cette énergie positive, et un client  heureux et satisfait devient un ambassadeur de la marque.

1ère règle : Soyez attentionné

Les 24 règles de bonne conduite au bureau1

Nous vivons en société, pensez aux autres! Le bruit dérange la concentration, et nous savons qu’une fraction de seconde suffit… et voilà l’erreur est arrivée, des fois sans conséquences graves et parfois, dramatiques. Si vous riez et parlez fort, vous dérangez sûrement votre entourage, la réceptionniste, la préposée à l’accueil, les visiteurs, vos collègues immédiats. Pensez comment un environnement bruyant est fatigant. Le non-verbal est très puissant : cela donne une image qui est négative pour le client qui est soit au téléphone ou en attente d’un rendez-vous à votre bureau.

Vous entrez dans le bureau d’un collègue qui est au téléphone, n’attendez pas qu’il termine son appel, sortez et revenez plus tard. Pourquoi? Parce que votre intrusion le dérange, cela s’entend au téléphone.homme-stress-bruit-environnement-copie

L’interlocuteur sent qu’il perd l’écoute. Si un intrus se présente dans votre bureau et que vous êtes au téléphone, utilisez le langage signé pour lui faire comprendre qu’il peut attendre en lui faisant signe « un instant » ou encore le signe « revenez » en lui mimant que cela peut être long. S’il ne comprend pas votre signe, mettez l’interlocuteur en mode « garde » et dites à votre collègue sur un ton courtois sans arrogance « Me permettez-vous de terminer mon appel? Je vous reviendrai lorsque j’aurai terminé. » Quand votre appel sera terminé, par respect, faites un suivi comme promis pour connaître la raison de sa visite dans votre bureau, et remerciez-le de sa patience.

Ne perdez pas la chance de faire une bonne impression auprès de votre client ou interlocuteur au téléphone, vous êtes professionnel!

« Traitez chacun avec autant de courtoisie, de respect et d’intérêt que si c’était un invité important ». Donald Tubesing

Line Lavoie

Formatrice accréditée

1 Source : Le rôle de l’image de soi et du savoir-faire au bureau, Ginette Salvas, Les éditions Quebecor, 2007


Non je n’étais pas à une insolence d’un téléphone!

attentionJuillet 2011

Je reçois un appel d’une dame de l’extérieur de ma région qui me demande «Vous connaissez Madame ….. elle est votre amie sur Facebook». Elle me transmet plein de détails sur sa carrière professionnelle pour vérifier que l’on parle bien de la bonne personne et je lui confirme que oui, je la connais personnellement.

Elle m’explique qu’elle a mandaté les services de cette dame pour son entreprise et que mon ami Facebook a envers elle des documents importants et confidentiels. Elle essaie de la joindre depuis deux semaines sans succès…. Elle ne l’a pas rencontré en personne, la panique s’installe et craint la fraude. Elle va même jusqu’à s’informer auprès de la GRC et est prête à porter plainte!

Au dire de la dame la GRC lui aurait recommandé de chercher auprès de ses amis Facebook pour réussir à la joindre. J’ai pu les mettre en communication et l’histoire se termine bien, car elle était simplement en vacances…..

En affaires peut-on se fier au « gros bon sens »?

En affaires « vous êtes le message » et votre savoir-faire est votre carte de visite la plus précieuse.

  1.  À l’aire de la rapidité, vous avez quatre heures pour faire vos suivis téléphoniques et répondre à vos courriels.
  2. Refaire tous les jours, si nécessaire votre message sur votre système de messagerie vocale si vous devez être absent de votre bureau.
  3. Installer un système de réponse automatique à vos courriels « absent du bureau » si vous ne pouvez répondre à vos courriels plus d’une journée.
  4. Demander et faire accepter un délai supplémentaire, si nécessaire, pour remettre vos dossiers complétés.
  5. Malgré la communication web 2.0, rencontrer un client face à face et lui serrer la main demeure un atout important pour tisser des liens de confiance.
  6. Les réseaux sociaux ne remplacent pas les 5 à 7 réels. Servez-vous des médias sociaux pour les inviter à vos événements.
  7. Ne pas supposer :« ils vont savoir que je vous êtes en vacances, nous sommes en juillet». Si votre client est en état d’urgence, il ne se dira pas que vous avez droit à des vacances….il est possible qu’il panique,  contact la GRC ou essaie de vous joindre par l’intermédiaire de vos amis Facebook qui pourraient nuire selon le cas à votre image professionnelle.

Les médias sociaux sont une fenêtre extraordinaire pour créer des contacts autant personnels et professionnels. Avec le web 2.0, nous entrons dans l’aire de la nouvelle communication et de l’image.

Voici un extrait du bulletin étiquette express de l’École International d’étiquette et de protocole de juin 2010 que vous pourrez consulter à l’adresse suivante http://bit.ly/dttjcO

« Des statistiques américaines affirment que 86% des recruteurs professionnels consultent les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, et Myspace pour recruter ou en apprendre davantage sur les candidats et 44 % de ces recruteurs ne les retiendront pas si leur profile laissent à désirer.»

( Source : communiqué de presse The Protocol School of Washington, 2 juin 2010).

Évitez donc de tomber dans le piège de la facilité et de la vulgarité :

 1 : Vos photos

Vos futurs employeurs ou clients ne tiennent sûrement pas à trouver des photos gênantes de vous en vacances, une bouteille de bière à la main et dansant le limbo.

2 : Votre profil

Ce que vous écrivez dans votre profil devrait renforcer ce que vous écrivez dans votre C.V. et non le contraire.

3. Vos écrits

N’écrivez rien contre votre employeur actuel, collèges, clients et autres sujets négatifs. Arrêtez de dire, à compter du lundi matin, que vous avez hâte au vendredi. Soyez plutôt subtil.

4.N’oubliez pas que les réseaux sociaux peuvent vous aider à obtenir un emploi ou un contrat. Malheureusement, ils peuvent détruire une réputation et vous faire perdre de belles opportunités d’affaires.

Les bonnes manières en affaires et les réseaux sociaux font partie des outils de travail modernes.

 Line Lavoie

Formation Line Lavoie

 

 


L’élégance, sujet tendance!

Pour compléter la chronique à l’émission «Tout le monde debout » 96,9 Rock détente, voici quelques points de repère pour bien saisir l’expression « être élégante (te). Nous pourrions y donner plusieurs variantes et avoir des opinions différentes.

Voici au départ la signification que donne l’encyclopédie Wikipédia : L’élégance est la qualité de celui ou celle qui est élégant, et qui présente donc une certaine grâce harmonieuse caractérisée par la légèreté et l’aisance dans la forme et le mouvement. Par extension, une élégante est une femme apprêtée avec soin.

Le dictionnaire Antidote nous dit ceci : Bon goût, distinction et simplicité gracieuse d’une chose, dans les manières, dans la façon de s’habiller, de se comporter, ont dit : S’habiller avec élégance.

Nous déduisons qu’être élégante commence par une bonne posture et une démarche gracieuse des épaules droites et une bonne tenue.

Vous avez surement entendu cette phrase: « Cette personne un rien l’habille, elle est toujours élégante! »

C’est au départ une question d’attitude, et de connaissance :

Il faut faire de bons choix :

  • Vestimentaires selon votre silhouette, ne tomber pas dans les pièges de la mode.
  • Vos choix de vêtement devraient appuyer votre personnalité, soit dramatique, sportive, classique ou romantique.
  • Couleurs de vêtement qui vous mettront en valeur.
  • Choisir la bonne taille de vêtement : faire attention au vêtement trop serré qui donne un effet de poids, ou trop grand qui alourdit la silhouette.
  • Un soutien-gorge bien ajusté : le buste doit arriver au milieu entre l’épaule et le coude, ce qui permettra un meilleur ajustement de vos vêtements. Votre petite culotte ne devrait pas vous faire de «faux bourrelets».
  • La longueur de la manche doit arriver sur l’os du poignet et pour les hommes votre poignet de chemise doit dépasser un peu votre veston.
  • Une encolure qui avantage votre cou. Faite des essais, sur la longueur et la largeur ainsi que la forme.
  • Messieurs pour être plus élégant sans la cravate opter pour une chemise dont le col a de petits boutons sur les pointes il restera plus droit et allongera la ligne de votre cou.
  • Choisir la bonne hauteur de taille du pantalon, une étape très importante : qu’est-ce qui vous convient le mieux, taille basse, mi-haute ou régulière.
  • Il existe maintenant des jeans qui s’ajusteront parfaitement aux hommes qui ont une forte taille. La coupe du jeans descend un peu plus bas de la taille en avant, légèrement plus haut derrière pour une plus belle silhouette.

Un des vêtements le plus difficiles pour les dames : le jeans

Il faut bien connaître la forme de son corps pour bien ajuster ce vêtement, il peut nous désavantager facilement, manquer d’élégance et de bon goût. Un petit truc, vérifié si les poches arrière n’arrivent pas trop basses ou trop écartées, qui aurait pour effet de grossir vos fesses.

  • Un pantalon ou un jeans qui traîne à terre et s’effiloche vous donnera un air négligé.
  • Pour une démarche gracieuse en talon haut, cela demande de la pratique, une posture droite, des épaules légèrement en arrière de la légèreté dans le pas et une chaussure bien ajustée et qui convient à votre pied. Évitez de marcher du talon!
  • Faites un sport ou une discipline qui améliore la posture, cela améliore l’estime de soi, la démarche est plus élégante et gracieuse.(exemple le yoga ou autre discipline qui vous donnerait le même résultat)

Une nouvelle vision!

Je vous recommande une sortie entre amies ou seule qui deviendra très enrichissante, «découvrons de nouveaux styles». Avoir le plaisir d’essayer de nouveau model de vêtements, différents de ce vous acheter habituellement, regarder-vous au loin de face ensuite de dos dans la glace et vérifier l’effet : est-ce qu’il allonge et équilibre votre silhouette. Est-ce que la couleur éclaircit et flatte votre teint et vous donne un air de jeunesse. Est-il confortable, si c’est un achat pour le travail convient-il à mon emploi?

Un style trop sexy au travail crée un malaise que souvent personne n’ose dénoncé, et la ligne est mince entre rester élégante ou devenir vulgaire et de mauvais goût. Le mot sexy (anglicisme) signifie séduisante. Au travail il va de soi qu’il est plus important de séduire par votre professionnalisme, efficacité, votre sourire, votre voix, vos bonnes manières et votre bon goût….que votre décolleté.

Je vous souhaite que l’on se souvienne de vous et non pas de vos vêtements!

On peut être élégante avec peu de choses, la simplicité vous facilite la vie, faite de bon choix et demander conseil si vous êtes incertaine.

Line Lavoie

Formation Line Lavoie


Un petit clin d’oeil aux adjointes!

secretaire1

Cet été, j’ai eu le plaisir et beaucoup rit….en faisant la lecture d’un manuel datant de 1948 « Le manuel de l’étiquette » Éditions de l’Action catholique.

Mon objectif en vous écrivant ces quelques lignes est de vous faire rire et de vous relater « le bon vieux temps ».

Premièrement à l’époque on ne parlait pas d’étiquette des affaires c’est seulement dans les années 1980 que le terme a pris tout son sens. Je cite « il y a deux sortes d’étiquette : l’étiquette de cour et étiquette des salons.» Les bonnes manières étaient enseignées seulement à la bourgeoisie….de là, la réputation snob des bonnes manières. Aujourd’hui heureusement tout le monde a accès à l’enseignement des bonnes manières autant sociales qu’ en affaires. Je cite « dans le monde des affaires il existe certaines formalités et on ne s’y conduit pas comme dans un salon. Il va de soi que, là comme ailleurs, la charité et la bienveillance devraient régir toutes les relations, mais là plus qu’ailleurs, l’intérêt entre en jeu.» Aujourd’hui on parle du «gros bon sens et de respect » avant on parlait de charité!

Pour faire sourire nos adjointes d’aujourd’hui que l’on nommaient «secrétaires particulières » voici :

Je cite « La courtoisie ne doit pas être l’apanage des seuls employés : tous doivent l’observer, du président jusqu’au moindre chasseur. Elle doit exister aussi bien entre collègues qu’entre employés et gens de l’extérieur. En principe, pour ne pas oublier ses bonnes manières dans les grandes occasions, on doit les mettre en pratique dans les petites. Cette qualité de la courtoisie doit se manifester surtout de supérieur à inférieur!» Je suis d’accord et c’est toujours à la mode!

«Le patron prendra la peine de la remercier Lire la suite